Prologue – Sulfur, la naissance du mythe

Très peu de créatures se souviennent du Grand Chaos mais nous, êtres fait de bois, nous nous en souvenons. Depuis que le monde est monde, nous avons toujours été là. Nous avons tout vu… Les flammes immenses embrasant les miens, les rivières de sève rouge s’échappant des créatures de chair et la mort se répandant comme le vent sème les graines.

Nous nous crûmes perdus jusqu’au moment où il apparut. Sulfur, c’est le nom que nous lui avons donné. Né de nos supplices, de nos lamentations et de nos prières désespérées, il tira sa forme de nos souffrances. De nous, créatures sylvestres, il hérita d’immenses bois à la couleur de notre peuple calciné. Du peuple terrestre, il reçut leurs yeux blancs, devenus aveugles par l’éclat des étoiles s’abattant sur eux.

Il récolta encore bien d’autres tourments; cependant c’est là tout ce dont mes vieilles branches se souviennent. Peut-être que d’autres anciens connaissent la suite de son histoire. Une chose est sûre : sans lui, nous aurions tous été perdus. Sans lui, le miracle ne se serait jamais réalisé. Il nous sauva tous en mettant fin au Grand Chaos et y laissa tristement sa vie.

Lors de cet affrontement légendaire, son esprit se fractionna en une multitude de gemmes qui se dispersèrent aux quatre coins du monde. Dans un premier temps recueillies, protégées et vénérées, elles finirent par être oubliées au fil du temps… Ces gemmes attendent son retour pour enfin ne plus faire qu’un avec lui. Nous, nous l’attendons pour l’honorer, lui, notre sauveur.

Alors pour restaurer son esprit dispersé, récoltez les pierres gemmes sacrées, parez-vous en et prenez-en grand soin. Ainsi grâce à vous, il pourra enfin renaître dans ce monde …

Laissez la magie guider votre curiosité !

Recevez des alertes exclusives pour ne jamais manquer un chapitre de cette histoire fantastique captivante.
Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer des alertes sur le Mythe de Sulfur. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien inclus dans chaque alerte.

Partager